Compil de l’été 2021

Vacances studieuses et rentrée réussie pour les étalons de Cercy

Les étalons de Cercy ont fait feu de tout bois cet été, en plat comme en obstacle, en France comme à l’étranger. Cokoriko s’est illustré grâce à French Bird, lauréate le 28 août sur les haies de Dieppe,  Hokorika du Mou, qui s’est imposé sur le steeple de Vittel, Icare Allen, lequel a fait sensation en plat à Moulins et Feu d’Artifice, qui a gagné le Prix World Citizen, gros handicap sur le steeple d’Auteuil. Après Cokoriko, c’est Free Port Lux qui a brillé avec Interdite qui a débuté victorieusement, dans un bon style, en plat à Lignières. Jeu St Eloi a confirmé sa belle période de forme avec la révélation de l’été, Hucello, qui s’est baladé sur les haies de Clairefontaine, puis dans le Prix Melanos (L) qu’il a remporté brillamment malgré plusieurs fautes. Jeu St Eloi, c’est aussi le père d’autres lauréats comme Hano de Loi, Héros des Mers, et des Anglo-Arabes Saint’Jac et Idéal de Chaillac. Karaktar a pour sa part ses premiers 3ans et ils cartonnent ! En effet, sa fille Isatis Macalo a gagné deux fois en plat à Vichy avant de finir troisième du Critérium du Centre (Gr3 AQPS). Autres produits de Karaktar, Ikare du Moulin s’est imposé à Vittel en plat et You’re The Boss a justifié l’estime de son entourage en se classant deuxième du Prix des Platanes (L)… pour ses débuts ! Pour Moi a fait des gagnants durant tout l’été dans le monde entier : en Nouvelle-Zélande, Australie, Grande Bretagne, Irlande ou encore Italie… Enfin, Prince Gibraltar est le père de Gibralfaro, vainqueur du Prix de la Risle en haies à Clairefontaine, d’Antolya, qui a gagné une Classe 1 à La Teste et d’Equinoxe, lui aussi gagnant d’une Classe 1, mais à Clairefontaine.


1-French Bird2-Icare Allen
Feu D'artifice4-interdite5-Hucello6-isatis macalo7-Antolya8-Equinoxe