WALDPARK & HEADMAN à Cercy en 2022

Le premier est un lauréat de Derby Allemand Gr.1, fils de l’extraordinaire DUBAWI et est issu de la grande souche “W” du Gestut Ravensberg. Le second est un double lauréat de Gr.2 en France, fils du champion miler et valeur montante du parc étalon européen KINGMAN, provenant de l’une des plus belles familles Juddmonte.

L’arrivée de Waldpark et Headman à Cercy pour la saison prochaine représente une formidable opportunité de croisements pour les éleveurs d’Obstacle.

WALDPARK

Waldpark 12/10/2021, photo: Zuzanna Lupa

Une génétique et des performances de haute volée

Arrivé invaincu en trois sorties sur le Derby Allemand, Waldpark a été sacré meilleur 3 ans outre-Rhin grâce à son succès dans le plus important des Classiques allemands. Cette épreuve majeure a déjà couronné de futurs grands étalons tels Sea The Moon, Alderflug ou encore Lavirco.

Waldpark est un fils de l’incroyable Dubawi, l’un des meilleurs étalons au monde, qui ne cesse aujourd’hui de s’affirmer aussi en tant que père de pères avec la superbe réussite de jeunes sires tels Night of Thunder, New Bay ou encore le prometteur Zarak.

Du côté maternelle on retrouve la grande souche “W” du Gestüt Ravensberg. La mère de Waldpark, WURFTAUBE, a gagné le St Leger allemand (Gr.2) avant de devenir une véritable matrone au haras. Outre Waldpark, on lui doit aussi Waldjagd, 2e du Diana-Trial (Gr.2) ou encore Waldmark, 2e des Falmouth Stakes (Gr.2, à l’époque) et mère des excellents MASKED MARVEL, gagnant du St Leger (Gr.1) et WALDERCHE, lauréate du Prix Pénélope (Gr.3). Cette dernière n’est autre que la mère du lauréat du Prix de l’Arc de Triomphe 2019 WALDGEIST et de WALDLIED, gagnante du Malleret (Gr.2).

C’est aussi la famille de WONDERMENT gagnante du Critérium de St Cloud (Gr.1) ou encore WAKE FOREST, brillante lauréate des Man O’War S. (Gr.1) aux Etats-Unis.

Une production limitée en nombre mais en passe de s’affirmer

Avec seulement 4 petites générations en âge de courir, Waldpark a pour l’instant brillé par sa production principalement en plat, totalisant plus d’une cinquantaine de victoires. Il commence toutefois à se faire remarquer en obstacle avec des poulains de 3ans de premier plan.

Deux éléments se sont récemment distingués sur les hippodromes français avant d’être exportés outre-Manche : Herbiers (H.2017), lauréat du Prix Rivoli (Plat – 3ans AQPS) l’année dernière à Moulins a ensuite remporté 3 courses sur les claies anglaises en 2021 et est tenu en haute estime par son entourage.

Le mois dernier, le pensionnaire de Jean-Philippe Dubois Petit Tonnerre (H.2018) est resté invaincu sur les haies en 2 sorties et a démontré qu’il sortait de l’ordinaire en remportant avec autorité le Prix Nuage à Compiègne face à un lot de qualité. Il sera désormais revu de l’autre côté de la Manche.


HEADMAN

headman

Un double lauréat de Groupe par le top étalon KINGMAN

Victorieux pour ses débuts à 2 ans en Angleterre, Headman a ensuite étoffé son palmarès à l’âge de 3 ans. Il est resté invaincu sur le sol français signant le doublé Prix Eugène Adam – Prix Guillaume d’Ornano (Grs.2 sur 2.000m), et démontrant à chaque victoire un rush final impressionnant.

Doté d’un physique exceptionnel (1m72), Headman appartient à la première génération du jeune étalon Kingman, déjà père de plus d’une vingtaine de gagnants de Groupe avec seulement 4 générations en âge de courir dont Persian King, triple gagnant de Gr.1, ou encore Calyx, Palace Pier,…etc.

La grande richesse d’un pedigree 100% Juddmonte

Headman est né dans la pourpre puisque fruit de l’union de deux des plus belles souches de Juddmonte Farms.

Si son père, Kingman, provient de la superbe lignée maternelle de Beat Hollow, Coastal Path, ou encore Oasis Dream, sa mère, Deliberate (King’s Best), n’est autre qu’une sœur utérine du quintuple gagnant de Gr.1 FLINSTSHIRE et une cousine de la double lauréate du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr.1) ENABLE !

Avant Headman, Deliberate avait déjà engendré la deuxième du Prix Chloé (Gr.3) Delivery (Rail Link) et surtout le solide Projected (Showcasing), vainqueur de l’International Turf Cup (Gr.2)..

Pour sa première année de monte en 2021 chez Géraldine Cillo (Elevage Figerro), Headman a été très bien accueilli avec 75 juments à son actif.

Waldpark et Headman possèdent tous deux beaucoup d’atouts pour réussir au haras et seront sans aucun doute très soutenus à leur arrivée à Cercy pour la saison de monte 2022.